J’ai succombé à WOW

Bonjour,

Je repars après un petit retard (d’une semaine ou deux, mais c’est rien, j’ai plein de trucs trop cool pour toi ).

Et commençons par un petit article geek ( oui oui, assez culte déjà) :

World of Warcraft.

Le jeu par excellence. Le plus controversé pour avoir détruit des vies, créer des nerds (l’ancêtre du geek). On commence par une petite explication du jeu avant de te donner mon avis =). LET’S GO BABY

L’histoire

o-NSA-WORLD-OF-WARCRAFT-facebook.jpgWorld of Warcraft (WOW pour les intimes) est un jeu MMORPG (jeux de rôle massivement multijoueurs ) créé par Blizzard dans les années 2000. Il est la suite directe de plusieurs jeux warcraft. Et il  est leur plus grosse réussite (si on ne fait pas de différence entre world of Draenor, Legion, Pandaria, qui sont des DLC : extension). Plongé dans le jeu, tu découvres que c’est la guerre entre l’alliance et la horde (les gentils et les méchants, enfin sur le principe, après c’est plus compliqué que ça).

Personnellement, je suis parti sur l’Alliance, et oui, je suis un vieux geek, et oui un kikoolol, qui va du côté des gentils, et non, raté ! Explicaquo: je suis parti du côté de l’Alliance pour une raison simple : tu as environ une dizaine de classes allant de l’humain aux minotaures, aux elfes, et ceci dans les deux factions. Soyons clair, je voulais pas galéré, j’ai pris le perso qui me paraissait à la fois simple mais cool : Humain/ Guerrier.

Courte cinématique et go, le terrain. À ce moment, tu te retrouves cul nu, ou presque, et les missions commencent, s’enchaînent où tu récupères du stuff (objet composant ton personnage : botte, arme, bouclier , etc…) et augmente tes niveaux. Je doit avouer, je me suis fait chier sur les premiers niveaux. Le jeu était assez répétitif, je ne comprenais pas encore que tout allait changer dans mon petit personnage.

J’en peux plus

Les choses s’enchaînent, en fait très vite.

Les 10 premiers niveaux sont, à mes yeux, très longs et puis tu commences à apprendre un métier (tu récoltes tel un bon petit paysans), les objets de stuff se succèdent (certes vu la qualité graphique, c’est moche mais sa reste archi-cool). Puis tu découvres Hurlevent (vu que je suis un humain) la capitale de ton royaume .Les quêtes deviennent assez cool, au niveau 15 , le début des donjons (le principe, tu es enfermé dans un donjon, y a pas plus con et tu as des ennemis bien badasse à éliminer à plusieurs) et là… là …là, les objets, je peux te dire qu’au début, tu les surkiff.

Puis après les premiers donjons, vient les propositions de guilde (amis virtuels qui forment un groupe pour être plus fort, plus on est de fou plus on rie, l’ami).

wow-2.jpgNiveau 20, tu débloques la monture, pas besoin de dessin, un cheval, mais, à « haut niveau », tu a accès à des dragons où des engins tout droits sortis de science fiction, et puis les techniques que tu apprends, se succèdent, tu te met à te rendre compte que tu as visité plus de régions que ce que tu pensais. Les missions ont l’air d’avoir de l’importance pour ton royaume et tu te rends compte que ton personnage à un style assez cool et plus guerrier que dans tes débuts où tu ressemblais à Charles Ingalls allant couper du bois.

Le pire, c’est que ça fait qu’une semaine

Le réel problème étant que je cherche la limite à ce jeu qui me parait infini. Au niveau 20, je m’attache déjà à ce petit perso construit de A à Z et le pire est que je n’ai pas pris le dernier jeu sorti mais celui qui a plus de dix ans… Là, je commence à avoir peur après tous les articles de gens complètement accros à se MMORPG. En fait non, je peux passer la soirée dessus, comme un bref instant ( parfois blaser de mourir contre des ennemis trop forts ) mais, à chaque fois que je pars dessus, c’est avec plaisir, contrairement à d’autres jeux où le sentiment lassant prend le pas. Alors oui, pour cette extension vraiment bas-prix, je ne suis pas déçu, et je dirais même que ça donne envie d’acheter la suite car, oui pour chaque extension (payante, bien sur) il y à de plus en plus de choses nouvelles.

Revenons un peu sur la mentalité des joueurs, qui, à mon avis, n’est pas à négliger sur les jeux. Et bah, je trouve que c’est agréable de voir des joueurs qui ne se tirent pas dans les pattes tout le temps. Peut être que ce n’est qu’une impression, car à mon niveau, je peux te dire que c’est le monde des bisounours, à côté des level 100. Mais, j’ai décidé d’aller voir un peu plus loin que le jeu.J’ai été d’abord sur le forum, où chacune de mes questions avait une réponse dans l’heure. Puis sur un groupe Facebook, où l’on m’a vite accueilli en me proposant si j’avais besoin d’aide ou de question, bah putain j’apprécie cette mentalité, enfin un jeu que les gens rendent agréable.wow_cata_firstkill_chogall25_heroique_Paragon_hd.jpg

Je vois du mal partout

Héhé, parlons des petits côtés négatifs, oui, j’ai beau aimé ce jeu, il faut bien des côtés négatifs à tout ça. Alors le premier côté , étant, je pense les problèmes techniques, certes compensé par un twitter officiel de « maintenance » pour reccueillir et répondre aux joueurs en difficultés techniques, ainsi qu’un forum. Wai, mais les gars vous m’avez niquer quand même 5jours d’abonnement avec vos problèmes techniques XD

Oui, World of Warcraft est payant par abonnement, ça signifie en effet que tu dois à la fois acheter ton jeu (14 e) puis, payer environ 10e par mois… oui,oui,oui. Le côté cool, c’est que tu peux interrompre et ré-activer ton compte quand tu veux.

Exemple: j’ai acheté le jeu de base 14e, je bénéficie d’un mois gratuit avec, ce qui me fait, 10e d’abonnement, et 4e de jeu. Le mois prochain, je peux interrompre mon abonnement, puis le reprendre dans 6 mois, je repartirais au même endroit, au même niveau.

Le deuxième point réellement négatif : je me suis dit  » How putain, ils sortent une nouvelle extension, bah autant la pré-commander ». Non, non, tu dois d’abord acheter
Warcraft-150711-02.jpg World of Draenor ( 20e) puis acheter la pré-commande (60 e ) … 80e de jeux. Wai, non là ce n’est plus très intéressant ( oui mais ils envoient directement ton perso level 100… je m’en fous royalement les gars xd)

Finissons tout de même sur une petite parenthèse cinématographique : le film Warcraft est sur le point de sortir, issu de l’histoire du jeu. Il va s’imposer comme un film à classer à coté des Bilbon et de la communauté de l’anneau, sans compter toutes les BD à vendre et, je pense que ça, c’est un point assez cool, la reconnaissance du gaming !

Publicités

The Magicians

Hey l’ami !!!

Aujourd’hui, c’est série sur le blog, et je pars fort, juste pour toi ( je te dois au moins ça car vous êtes, tout doucement, de plus en plus à me suivre ).

Donc, The Magicians, la série ouff à mes yeux depuis ce début 2016.

The Magicians

The Magicians, c’est quoi ?

C’est un groupe d’ados post-pubères, qui étudient la magie ( WAI, un remake de Harry P, que nenni) avec le coté, darkness… bwooooouuuhouuuu ça devient intéressant.

Magicians_hero_tour_01Nous suivons donc Quentin (alias Q, pour les intimes ) dans son périple à l’école de magie de Brakesbills. Quentin, ayant vécu une jeunesse assez déprimante entre hôpital psy et lecture fantastique, se rend compte que son oeuvre préférée, n’était autre que VRAIE! PUTAIN ! MON GARS, LE PIED. Jusqu’ici ça fait gnian gnian, mais retournement de situation, son oeuvre préférée a légèrement oublié de signaler que dans la réalité il y a un méchant, bien badasse, qui se nomme « la bête »,et qui bien sûr, veut dégommer sa petite tronche de torturé.N’oublions pas sa meilleure amie (je veux pas te spoiler, promis) qui vas devenir son ennemie jurée ( mais pas si jurée que ça non plus).

Wingardium leviosa

Ici, pas d’ambiance bonne enfant, la série traite plus du rapport addiScreen_Shot_2015-08-05_at_9.39_.06_PM_.pngctif à la magie, en te faisant presque croire que ce serait de la drogue.La magie, c’est beau, c’est dingue, mais c’est dangereux. Une double intrigue te fait garder le suspens, en te demandant bien sûr à quel moment les deux vont se rejoindre ( et ce jour-là, moi perso, je serais sur le cul, je le sens d’ici ). En plein dans une école bien tarée, entre un rebelle (de la forêt) qui se téléporte et tente de maîtriser son pouvoir, une blonde (miam) légèrement coincée qui joue la surdouée,un couple d’
amis qui ne pensent qu’à faire la fête, et un Quentin qui doute énormément de lui: nous avons de quoi faire une histoire bien longue et bien intéressante.

Magie noire il n’y a plus d’espoirNUP_166556_0162-812x522.jpg

Au niveau de cette double intrigue, nous suivons donc Q dans son école de magie toute « mignonne » mais de l’autre coté ? Et bien, un personnage nommé X ( je ne dis rien, moi ) dans les bas fonds du côté obscur (bien loin de Dark Vador) qui apprend la magie comme il le peut (et là tu te dit, how, putain) on zigzague vraiment entre la décadence des lieux et de l’avancement de l’apprentissage, entre beaux couloirs et lieux mal famés que même ton dealer n’oserais pas visiter. On a le truc là, le gnian gnian et l’intéressant intimement lié, avec un jeu d’acteurs qui est plutôt bien fait même si les personnages sont très « caractérisés » mais pour le coup, ça passe, on arrive facilement à y prendre goût et à regarder avec intérêt en se posant les questions : Où est la limite de son pouvoir ? et de l’autre, où est la limite de sa chute en enfer ?

Abracadabra 

Parlons, on ne peut plus technique. La série a été réalisée par John Mcnamara (Dalton Trumbo) et Sera Gamble ( non, là y a rien), le tout basé sur l’oeuvre littéraire ( oui, ils vo51UH5Y7hRKL._SX361_BO1,204,203,200_nt nous bassiner avec ça d’ici quelques mois à coup sûr) : « Les magiciens » de Lev Grossman.

Diffusée au States,au Canada (et pour les pays francophone, go ton pc en streaming vostfr parce qu’on est pas prêt de l’avoir sur syfy, mais, c’est en projet) Une deuxième saison vient de se finir et va arriver courant 2016-2017 (ça, c’est plutôt bon pour nous).

Au niveau acteur, bah, on a une bonne petite brochette d’acteurs très peu connus, si ce n’est pas du tout, hin, et c’est pas si mal. Ça joue bien, c’est plaisant, sa bouge, c’est cooool !!!!

Donc voilà, l’article se finit, mais si jamais tu essayes cette série ou que tu lis le livre, n’hésite pas à m’en parler et à rajouter des choses à dire en commentaire =).

Far cry PRIMAL

Hey,

Premier article de cette catégorie (l’article vas être assez long, je te préviens juste , au cas où que tu es une flemme).

Déjà, commençons par le départ. J’ai, de souvenir, toujours été fan de jeux vidéo. A 6 ans, mon grand-père et mes parents ont eu la merveilleuse idée de m’offrir une Gameboy non Color, avec Pokémon version rouge. En version accélérée ( car je sais que, en soit, ce n’est pas le plus important pour cette article, oui j’ai pitié de toi mdr) s’en est suivi la PS1, puis gameboy color, PS2, PSP, PS3, PSvita (l’achat inutile, mais je t’en parlerais dans un autre article, oui je suis un forceur, je t’oblige à revenir par curiosité d’information), et quelques Free-to-play (jeux gratuits, encore un article pour toi, amigo !) puis les années (beaucoup d’années) ont passé et je me suis décidé à acheter la dernière partie manquante de ma collection SONY, LA PS4!!!!!!!!!

12443413_169729523414366_843273095_o.jpg

Et oui, j’ai mis du temps, presque 2 ans. Je me suis décidé pour deux, trois petites raisons:

1. La PS3 est finie, les développeurs ne souhaitent plus sortir de jeux dessus.

2.L’année 2016, sera l’Année de la réalité virtuelle (trop d’articles à venir ici).

3.Les jeux à venir sont vraiment ouff.

J’ai donc été à Micromania. A moi s’offraient 3 bunddles (un bunddle = un pack console+jeux, accessoire, etc…)

-PS4+Naruto

-PS4+streetfighter V

-Ps4+far cry primal

Le choix a été assez facile. Si jamais tu souhaites acheter une nouvelle console, personnellement, je te déconseille de commencer avec des jeux de combat. POURQUOI ? Assez simple, (excepté si tu ne joues qu’à des jeux de combat et que tu es fan de ce genre de jeux), je trouve que les jeux de combats sont assez vite finis en thermes d’histoire et ne permettent pas de vraiment profiter pour découvrir une console en thermes de graphisme, gameplay et durabilité.

Après, je te vois déjà dire : « les jeux de combat ont de beaux graphismes, qu’est-ce que tu nous chantes… » oui, oui, tu as raison mais compare un jeux comme farcry et naruto, bah tu comprendras vite. Aujourd’hui, les jeux de combat sont très orientés arcade et donc … dessins animés, ou mangas. Voilà, voilà, tu te tais : j’ai raison !(merci)

Revenons au sujet (mec ,je te l’avais dit que se serais long).

FAR CRY PRIMAL

Le compagnon poilu 

slideshow_fankit_223758Mon point de vue, pour cet article, restera assez subjectif.

Je suis toujours sur le cul de ce jeu, et j’ai mis du temps à revenir sur le PC pour écrire un article tellement la tentation est grande de retourner jouer !!!!

Je t’explique l’histoire du jeu : tu es un homme des cavernes (fortement poilu) 10 000 ans avant la création de l’Europe centrale.Tu fais parti d’une tribu qui se meurt,et bla bla bla .Papi Cromagnon te dit de retrouver ton peuple. Sauf que un clan, genre super méga méchant, veut tuer ton peuple. Bon, l’histoire est bien rodée en soit, de base je ne suis pas du tout attiré par les FPS ( quand tu vois pas ton perso, souvent sur les jeux de guerre) mais pour le coup, MON DIEU QUE C’EST BEAU !!! Mon gars ,tu as même l’impression de voir la poussière quand  un mammouth marche . Oui, car il y a énormément d’animaux

( Pas de pollution,Plein d’animaux, VOTEZ HULOT!!!!).

Zomboy, ne t’égare pas, pour le bien du lecteur.

30 Millions d’amis

far-cry-header-001Donc, l’introduction passée, tu commences le jeu, tu commences vraiment le jeu, et là tu te dit que: Merde tout est présent (je tiens à préciser que c’est mon premier Far Cry ) tu crées et agrandis ton village, tu cherches les ressources primaires pour créer des armes, des vêtements chauds pour résister au froid, tu chasses pour récupérer des peaux de bêtes.

Et, à un moment, tu te dit: « c’est cool, vraiment parfait ».Mais c’est pas fini mon gars, tu peus apprivoiser les animaux … Wai, Wai, Wai, et pas des animaux de tafiole: Genre des jaguars, des loups blancs (qui font la taille d’un mec), des ours, des tigres à grandes dents  tu peus mêmes les caresser (détail à la con, je le confirme, mais c’est archi cool),

med_FCP_08_Village_Complete_Screenshots_PREVIEW_PR_160126_6pm_CET_1453716689

La map ( la carte du jeux), plutôt immense, 1h 30 pour parcourir même pas 1/4 en ligne droite. Et au bout de presque une nuit de jeux, je sauvegarde, le moment plutôt décisif pour moi qui a l’habitude de finir les jeux en un week-end. Je regarde le pourcentage de jeu accompli, et la 10% SEULEMENT! le rêve, enfin un jeu qui va tenir plus d’un mois.

Dans chaque bien s’cache un mal

Bon là, on a épluché les côtés positifs/bonnes impressions mais…(il est toujours aussi relou ce mais).

Actuellement, le seul coté négatif, ce sont les missions secondaires (missions qui ne sont pas « obligatoires » mais offrent des petits bonus) que je trouve assez répétitives, et au bout de quelques heures, une flemme intense s’offre à moi de les accomplir. Toujours les deux mêmes principes : sauver des habitants de ta tribu, d’animaux plutôt coriaces ou de peuples adverses afin d’agrandir ta population. MWAIIIIII,  les quêtes secondaires sont quand même comblées par des grottes à visiter, des peintures à trouver, etc … pour ceux qui aiment se balader, chercher, c’est cool. Après, pour les mecs comme moi qui aiment le côté scénario, c’est vite lassant quoi…

Bon pour finir avec ce jeu, je trouve quand même que c’est une réelle réussite et je le conseille à tous pour un début sur PS4 ou même comme ça.Le négatif ne rattrape pas du tout le positif, et c’est un réel plaisir de jouer, tout y es, graphisme, gameplay, scénario, plaisir, et les jeux style primitif vont être à l’honneur cette année, fini les zombies (à mon grand regret).

Et toi qui a essayé ce jeu ? tu en pense quoi?

Ou bien simplement d’autre question ? JE SUIS TON HOMME